I- Le feu


1)- L’histoire du feu


2)- Présentation du triangle du feu


3)- Statistiques concernant les feux domestiques


1)- L’histoire du feu


D’un point de vue historique, l’étude de la nature du feu remonte à l’antiquité, environ 400 ans avant Jésus Christ, où des philosophes de l’époque comme Empédocle croyaient que le feu était un élément de base de l’univers, tout comme l’eau, l’air et la terre.

Le feu était considéré comme un corps simple, indivisible et indestructible. Cette théorie avait été consolidée par l’observation de la combustion d’un morceau de bois. Pendant la combustion il y avait production de fumée, de vapeur d’eau et de cendre.

Par la suite, Planton associa l’élément feu au symbole du « tétraèdre » car c’était selon lui le plus léger des volumes réguliers, et ses arrêtes étaient les plus pointues.

Il aura fallut attendre le XVIIIème siècle pour que les premières études véridiques sur le feu soient réalisées. Lavoisier, un chimiste français considéré comme le père de la chimie moderne, à été l’un des premier à expliquer véritablement la nature du feu et à affirmé qu’il été en réalité le résultat d’une réaction chimique activé par l’oxygène de l’air.

2)- Présentation du triangle du feu


La réaction chimique de combustion ne peut se produire que si l’ont réunit trois éléments : un combustible, un comburant, une énergie d’activation en quantités suffisantes. On représente de façon symbolique cette association par le triangle du feu. De la même manière, la combustion cesse dès qu’un élément du triangle est enlevé.

Définissons les trois éléments de ce triangle :

- Le combustible peut être :

Un solide formant des braises (bois, papier, carton, tissu,…);
Un liquide ou solide liquéfiable (essence, gazole, huile…);
Un gaz (butane, propane, méthane…);
Un métal (fer, aluminium, sodium…).

On remarquera que ces substances correspondent respectivement aux cinq classes de feux : A, B, C, D, E.

- Le comburant : est le corps qui provoque et entretient la combustion du combustible ; généralement le comburant est constitué par l’oxygène (21 %) présent dans l’air ambiant ; la réaction de combustion est alors une oxydation.

-La réaction est déclenchée par une énergie d’activation (chaleur). Pour déclencher le phénomène de combustion, un apport d’énergie, dite énergie d’activation est nécessaire. Il peut s’agir d’une flamme, d’une étincelle, d’un frottement, d’une source de chaleur. C’est la quantité de chaleur dégagée par cet apport d’énergie qui est à l’origine de la combustion mais la chaleur n’est en fait qu’une manifestation de l’énergie.

triangle_du_feu

3)- Statistiques concernant les feux domestiques


Nous avons fait des recherches pour connaître les causes, la localisation et le nombre de feux domestiques déclarés chaque année.

Plus de 30 incendies par jour résultent :

- d’inattention

- d’imprudence

- de comportements négligents

Localisation des départs de feu :

Local vide ordures .........................29%

Chambre à coucher.........................23%

Salle de séjour................................21%

Cuisine...............................................20%

Autres.................................................7%

Les chiffres des incendies domestiques : Un incendie domestique toutes les 2 minutes.

La 2ème cause de mortalité par accident domestique chez les enfants de moins de 5 ans.

800 décès et 10 000 victimes chaque année.

1 personne sur 2 victimes d'un incendie décède ou est hospitalisée dans un état grave.

2/3 des victimes sont tuées par les fumées (surtout la nuit).

250 000 sinistres incendies d'habitations déclarés chaque année aux assurances.

1 Français sur 3 sera victime d'un incendie au cours de sa vie.

Nous vous souhaitons une BONNE VISITE ! un smile